Autun capitale des langues anciennes

2d Rendez-vous international des langues anciennes

Présentation

Autun capitale des langues anciennes est évènement créé par l’association Human-Hist et soutenu par la ville d’Autun (71), il a pour but d’assurer la promotion des langues anciennes en général et du grec et du latin en particulier tant sur le plan local que national. Cette action se déclinant tout au long de l’année à travers divers événements, elle s’articule autour d’un colloque : le rendez-vous international des langues anciennes dont la seconde édition se déroulera les 30 et 31 mars 2019 à la salle de l’Hexagone à Autun (71) se situant à l’emplacement des fameuses écoles Méniennes décrites par Tacite et où professera le célèbre rhéteur du IIIe siècle Eumène.

Les 30 et 31 mars 2019 plus de 80 intervenants venant de France, d’Italie, de Grande-Bretagne … seront à Autun (71) pour venir évoquer les langues anciennes constitutives de la langue française. Ce rendez-vous ouvert à tous sera l’occasion de rencontrer et de faire se rencontrer spécialistes, personnalités publiques et amoureux des langues anciennes au travers de conférences, de tables rondes… Le cadre de ce rendez-vous sera l’occasion d’entendre parler grec et latin durant certaines interventions.

Interventions multiples

Les langues anciennes dans ce colloque sont abordées de manière originale en tant que véhicule du Patrimoine, ce qui permet d’ouvrir le sujet à l’ensemble des disciples les utilisant dans leurs langages professionnels et scientifiques tel que : l’histoire, le patrimoine, l’archéologie, la musique classique, la philosophie … et de montrer ainsi leur étendue et leur vitalité. Sont attendus des orateurs internationaux issus de divers institutions : Paris-Sorbonne, École pratique des hautes études, Academia Vivarum Novum de Rome/Frascati (Italie), Oxford (Royaume-Uni), école française de Rome, Université Lyon III, UMR HiSoMA, Université Lille III, UMR Halma, Université de Bourgogne, UMR Arthehis, Service d’archéologie régional des Hauts de France …

Thèmes abordés

  • Les Langues Anciennes : « un impensé patrimonial, une carence éducative »
  • L’enseignement du latin dans les quartiers prioritaires
  • Éducation artistique et culturelle
  • les outils du numérique pour l’étude des langues anciennes
  • Les langues anciennes et le numérique
  • Le latin et le grec au titre du patrimoine culturel immatériel
  • Des représentations musicales et artistiques

Manifeste pour l’inscription des langues anciennes au Patrimoine de l’Unesco

Lors de ce colloque sera officialisé un manifeste demandant l’inscription des langues anciennes constitutives de la langue française au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco. Celui-ci s’appuie sur un double constat : qu’il existe à Autun, sans parler de tradition mais de continuité, 2000 ans d’éducation, d’enseignement, d’histoire et de patrimoine portés par ces langues anciennes dont le latin et sur la notion de péril du fait de la disparition progressive des langues anciennes des options des lycées de la ville. Cet état des lieux est également valable à l’échelle française, ce qui donne à ce manifeste une dimension nationale et fait écho aux demandes internationales portées notamment par l’Accademia Vivarium Nuvum en Italie, Oxford Latinitas Project au Royaume-uni, Cultura Clasica en Espagne ou encore en Chine où l’Université de Pékin a ouvert en 2019 une faculté de lettres classiques occidentales.

Autun, Eumène et les écoles méniennes

Située au cœur de la Bourgogne et sur un des confins du Morvan, Autun, l’antique Augustodunum, à l’époque romaine fut le siège d’universités de langue grecque célèbres dans toute la Gaule et connues sous le nom d’écoles méniennes. Citées par Tacite au Ier siècle, ces écoles étaient réputées par la qualité de l’enseignement dispensé mais également par la beauté de leurs constructions. Le célèbre rhéteur Eumène  y exerçait au IIIe siècle et plaida leur cause devant l’Empereur Constance Chlore à Augusta Treverorum (Trèves) dans son discours pour la restauration des écoles (« Pro restaurandis scholis oratio »).

Redécouvertes en 2011 par le service archéologique de la ville, ces écoles réaffirment le statut d’Autun en tant que capitale des langues anciennes et du plus ancien site d’étude de France de ces langues. Le lieu de ce rendez-vous des langues anciennes se situe sur l’emplacement de ces prestigieuses écoles méniennes.

Droit d’entrée

Afin d’aider l’association Human-Hist à l’organisation de ce colloque, un droit d’entrée forfaitaire de 10 € sera demandé. Ce droit d’entrée sera valable pour les deux jours.

Inscription en ligne : https://www.helloasso.com/associations/human-hist/evenements/autun-capitale-des-langues-anciennes-1

Souscription aux  actes du colloque 2018

Pour participer à la souscription pour la publication des actes du colloque 2018 : https://www.helloasso.com/associations/human-hist/collectes/actes-du-colloques-des-langues-anciennes-autun-2018


Le programme

Samedi 30 mars 2019

8 h 30 – 9 h 30 : Accueil du public et des intervenants

9 h 30 – 10 h : Discours d’ouverture

  • Vincent Chauvet – Maire d’Autun
  • Rémy Rebeyrotte – Député de Saône-et-Loire
  • Vincent Merkenbreack – Président de l’Association Human-Hist

10 h – 10 h 30 : Discours du Ministre de L’Éducation Nationale M. Jean-Michel Blanquer

10 h 30 – 11 h : Conférence de Sylvie Le Clech – Archiviste Paléographe, conservatrice générale du Patrimoine → Quelle place pour l’humanisme au XXIe siècle ?

11 h – 11 h 30 : Pause

11 h 30 – 12 h 30 : Table ronde animée par François Caunac, réalisateur à France Culture → Les Langues Anciennes un impensé patrimonial, une carence éducative ».

Intervenants :

  • Anthony Hostein : École pratique des hautes études – directeur de recherches – Genèse de l’histoire des Langues Anciennes et plus spécifiquement à Autun. Aborder la transmission de l’enseignement de la discipline.
  • Vincent Chauvet : Maire de la ville d’Autun – L’opportunité pour Autun d’être le berceau d’un classement au Patrimoine culturel Immatériel de l’Unesco : histoire de la ville et de l’enseignement, future école (Centre d’étude des langues anciennes et du patrimoine ?)
  • Rémy Rebeyrotte : Député de la circonscription – La mise en danger de l’enseignement des langues anciennes et la pertinence d’un classement au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco
  • Suzanne Dracius : écrivaine et essayiste martiniquaise de langue française, professeur de lettres classiques. Prix de la « Société des poètes français » pour l’ensemble de son œuvre.

12 h 30 – 14 h : Pause méridienne

14 h – 14 h 30 : Eloquentia : Extrait du spectacle réalisé avec des élèves latinistes et non-latinistes du collège Victor Hugo de Lugny (71) et des élèves de l’IME (Instituts Médico-Educatifs) de Cruzille (71). Sous la direction de Doris Duverne : professeur de lettres et de Guy Martinez : comédien et metteur en scène.

14 h 30 – 15 h : Communication d’Aymeric Labadie : Professeur au collège Guy Môquet de Gennevilliers →Le latin en REP+ : tirer parti d’un milieu plurilingue.

15 h – 15 h 30 : Communication d’Anthony Glaise : Agrégé de Lettres classiques Centre d’Études Supérieures de la Renaissance Tours (France) → « Il les a tous dépassés en impiété » : l’empereur Julien chez Jean Chrysostome

15 h 30 – 16 h : Communication de Solange Livanis : Professeur agrégé de lettres classiques. Docteur en littérature grecque → Qui a inventé le cheval de Troie ? Ou Ulysse de la Repentance.

16 h – 16 h 30 : Pause

16 h 30 – 18 h : interventions de l’Accademia Vivarium Novum dont la prestation artistique de l’ensemble  Tyrtarion → poésie latine et grecque avec musique de tradition du Moyen Âge et de la Renaissance.

 

Dimanche 31 mars 2019

9 h – 10 h : Accueil du public et des intervenants

10 h – 10 h 30 : Communication de Marie-Anaïs Janin : Agrégée de Lettres Classiques, histoire ancienne à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, UMR 6298 ARTEHIS → « Sources littéraires antiques et documentation épigraphique : regards croisés sur la langue gauloise et l’adoption de la langue latine en Gaule. »

10 h 30 – 11 h : Communication de Laetitia Maggio : Conservatrice du patrimoine en charge des arrondissements de Béthune et de Saint-Omer (Pas-de-Calais). Responsable des biens archéologiques mobiliers. Service Régional de l’archéologie des Hauts de France → L’idéal féminin dans les provinces de l’Empire romain à travers les sources épigraphiques.

11 h – 11 h 30 : Pause

11 h 30 – 12 h 30 : Table ronde animée par Pascal Minguet expert en usages du numérique à la région Bourgogne-Franche-Comté -> Les langues anciennes et les outils du numérique.

  • Philippe Verkerk :Philippe Verkerk chercheur au CNRS co-développeur de la méthode de Collatinus pour le latin et développeur d’Eulexis pour le grec
  • Julie Deroyer : professeure d’histoire-géographie, Collège-lycée Saint-Michel de Picpus Paris
  • Christine Hoët – Van Cauwenberghe : Maître de Conférences habilitée en Histoire romaine à l’Université Lille 3 – UMR 8164 Halma

12 h 30 – 14 h : Pause méridienne

14 h – 14 h 30 : Communication de Dimitri Tilloi-d’Ambrosi : Doctorant en Histoire romaine – Lyon III -HiSoMA – Professeur agrégé d’histoire → L’Empire du goût : les saveurs à la croisée de la cuisine et de la médecine romaine

14 h 30 – 15 h 30 : Communication de Sukanya Raisharma : Université d’Oxford, département histoire, doctorante (en latin traduit) → Marseille and Lérins : the port and the isle in the fifth century.

15 h 30 – 16 h : Pause

16 h – 16 h 30 : Communication de Marie-Adeline Le Guennec : Membre scientifique, École française de Rome (section Antiquité) → « Être cuisinier dans l’Occident romain antique »

16 h 30 – 17 h : Communication de René Cubaynes. Président honoraire de l’association Human-Hist, agrégé de l’Université, Docteur Es Sciences, titulaire d’une thèse post-doctorale en Histoire antique, de l’École Pratique des hautes Études.

17 h – 17 h 30 : Discours de clôtures et remerciements.

 

Autun capitale des langues anciennes est évènement créé par l’association Human-Hist et soutenu par la ville d’Autun, il a pour but d’assurer la promotion des langues anciennes en général et du grec et du latin en particulier tant sur le plan local que national.

Autun capitale des langues anciennes participe activement à faire figurer le latin et le grec sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Édition 2018 : https://humanhist.com/actualite/2018-1er-rdv-autun-capitale-des-langues-anciennes/

5 juin 2018