Faux-Jasmin

Le faux-jasmin

Description

Le faux jasmin, aussi appelé jasmin des Indes ou jasmin étoilé, est une plante grimpante dont les tiges ligneuses peuvent atteindre jusqu’à 10m de long. Ces tiges produisent des racines qui s’enroulent autour d’un support ou, dans le cas d’une surface humide, des racines adventives aériennes.
Tout comme la plupart des apocynacées, si on coupe ces tiges elles exsuderont un latex blanc, ressemblant à du lait poisseux.
Les jeunes rameaux sont pubescents puis deviennent glabres avec le temps.

Les feuilles persistantes et opposées sont portées par des pétioles.
Celles-ci mesurent de 3 à 12mm de long et comportent un limbe ovale ou étroitement elliptique. Elles sont vert foncé l’été puis se teintent de bronze l’hiver.

plant de faux-jasmin

Reproduction

La floraison du faux jasmin commence à la fin du mois de Mai ou au début du mois de Juin, sous un climat doux.
Les fleurs sont groupées en cymes paniculées, terminale et axillaires. Elles sont d’un blanc pur et agréablement parfumées.
Ces fleurs blanches, actinomorphes, comportent un calice formé de 5 sépales étroits, lisses et réfléchis de 2 à 5mm, beaucoup plus courts que le tube de la corolle.
Cette dernière comporte un tube dilaté au milieu, de 5−10 mm de long, se terminant par 5 lobes obliquement contournés, tous incurvés, faisant penser à une hélice tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les 5 étamines sont insérées au milieu du tube de la corolle. L’ovaire est formé d’un style et de deux carpelles, comportant 5 glandes à sa base.

Les fruits sont des paires de follicules divergents, de 10−25 cm x 3−10 mm, comportant des graines oblongues, de 1,5−2 cm de long, portant à une extrémité une large aigrette de 1,5−4 cm de long.

fleurs du faux-jasmin

Histoire

Le nom de genre Trachelospermum est composé des étymons grecs trachelos (τραχελος) signifiant « col », et sperma (σπερμα) signifiant « semence, graine », allusion à la forme des graines, allongé-rétrécies au sommet et terminées par une aigrette.
Le collecteur de plantes, Robert Fortune, l’a découverte en Chine près de Shanghai et en a envoyé des spécimens en Angleterre en 1844, au Jardin de la Société d’Horticulture de Londres où il fleurit l’année suivante.

14 décembre 2020