Humanisme

Définition

L’humanisme est un mouvement de pensée européen qui succède à celui de la scolastique remise en cause à la Renaissance. Il se caractérise par un retour aux textes antiques comme modèle de vie, d’écriture et de pensée. Selon la double définition du CNRTL*, il est :

  1. Un mouvement intellectuel se développant en Europe à la Renaissance et qui, renouant avec la civilisation gréco-latine, manifeste un vif appétit critique de savoir, visant l’épanouissement de l’homme rendu ainsi plus humain par la culture. Il se développa notamment sous la forme d’une « république des lettres », théorisée par Érasme, véritable communauté d’esprits par delà les barrières temporelles, spatiales, politiques et de l’individu.

Par analogie. Type de culture, résultat d’une formation qui embrasse la culture littéraire, fondée essentiellement sur les œuvres grecques et latines, et la culture scientifique. Cet humanisme est le produit de l’étude des humanités et correspond aux fondements moraux et esthétiques du classicisme (Legrand 1972).

  1. Une attitude philosophique qui tient l’homme pour la valeur suprême et revendique pour chaque homme la possibilité d’épanouir librement son humanité, ses facultés proprement humaines. « Humanisme athée, classique, existentialiste, intégral, métaphysique, marxiste, moderne. L’humanisme s’est donné pour mission exclusive d’éclairer et de perpétuer la primauté de l’homme sur l’individu »**, de l’universel sur le particulier, à travers une interrogation constante sur les différences et les particularités.

*CNRTL : Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

** Saint-Exupéry « pilote de guerre », 1942, page 377

 

L’humanisme aujourd’hui

C’est mettre l’homme avant tout, avant les dieux, les dogmes et les idéologies.

L’humanisme développe la capacité individuelle de porter des jugements éclairés de façon autonome et de faire le bien selon une éthique optimiste qui prend en compte l’évolution de la société dans laquelle il s’inscrit. L’esprit humaniste pourrait se résumer à ces trois mots: empathie, savoir et altruisme.

 

Qu’est-ce que l’humanisme a à offrir aux individus ?

  • L’autonomie personnelle.
  • Une libération de la culpabilité religieuse, de la peur et de la servitude.
  • Une appréciation de la diversité humaine.
  • Une vision du monde fondée sur le savoir.
  • Une éthique fondée sur la raison et l’altruisme.
  • La liberté et le devoir de remettre en question les idées reçues et d’explorer de nouvelles idées.
  • Un cadre pour juger des mérites de ces idées et autres affirmations.
  • Le courage de décider de la direction de sa propre vie.

 

L’association Human-Hist se reconnait pleinement dans les  principes et les valeurs de l’humanisme.

9 juin 2018