L’Union européenne

L’Union européenne (UE) est une association politico-économique de vingt-huit États européens dont la France qui délèguent ou transmettent par traité l’exercice de certaines compétences à des organes communautaires. Elle s’étend sur un territoire de 4,5 millions de kilomètres carrés, est peuplée de plus de 512 millions d’habitants en 2016 et fait partie des trois plus grandes puissances économiques mondiales.

Sites officiels: https://europa.eu/european-union/index_frhttps://www.touteleurope.eu/

 

La construction européenne

Considéré comme texte fondateur la déclaration du 9 mai 1950 de Robert Schuman, alors ministre français des Affaires étrangères donne naissance en 1951 à la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA), puis en 1957 à la Communauté économique européenne (CEE) instaurée par le traité de Rome.

La coopération économique est renforcée par l’Acte unique européen en 1986, puis en 1992, par  le traité de Maastricht qui prend sa suite et prévoit la création d’une union économique et monétaire dotée d’une monnaie unique : l’euro. Instituée en 1999, la zone euro compte dix-neuf États en 2017.

De nouvelles réformes institutionnelles sont introduites en 1997 et en 2001. À la suite de l’échec d’un projet de constitution européenne, en 2009 les institutions sont à nouveau réformées par le traité de Lisbonne pour y intégrer les mesures prévues par ce projet de constitution.

Le préambule du traité de Lisbonne précise que ce traité de l’Union européenne s’inspire « des héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe à partir desquels se sont développées les valeurs universelles que constituent les droits inviolables et inaliénables de la personne humaine, ainsi que la démocratie, la liberté et l’État de droit ». Cette mention des héritages européens va dans le sens de l’affirmation d’une identité européenne.

Site officiel du traité de Lisbonne: https://www.traite-de-lisbonne.fr/Traite_de_Lisbonne.php?Traite=2

 

Politique culturelle de l’Union européenne

Développée en parallèle de celle de la construction de l’Union européenne, la politique culturelle de l’UE consiste à un ensemble de dispositifs communautaires orientés autour de la coopération culturelle au niveau européen et en vue de favoriser l’émergence d’une citoyenneté européenne.

L’article 167 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE), confère à l’Union européenne une compétence culturelle qui doit être exercée en respectant le principe de subsidiarité et en complément de l’action des États membres. Ainsi réglementé, la stratégie adoptée dans ses programmes vient en appui des niveaux nationaux, régionaux et locaux. Cela se traduit par le fait que les niveaux nationaux et infranationaux (local, régional) utilisent les programmes de l’UE comme ressources dans leurs propres stratégies culturelles (investissements dans des équipements et le patrimoine, projets de coopérations culturelles transfrontalières, projets de coopérations des institutions culturelles et des acteurs culturels de terrain).

https://europa.eu/european-union/topics/culture_fr

Liste de programmes culturels européens

  • MEDIA: sigle correspondant aux Mesures pour encourager le développement de l’industrie audiovisuelle, visant à encourager le développement du secteur de l’industrie audiovisuelle européenne.
  • Capitale européenne de la culture: est une ville désignée pour une année durant laquelle un programme de manifestations culturelles est organisé.
  • Itinéraire culturel européen: est un label attribué par le Conseil de l’Europe à des parcours ou ensembles culturels reconnus comme importants au titre de leur contribution dans la valorisation de l’histoire, du patrimoine et de la mémoire commune au sein de l’Europe et de l’intégration Européenne et s’inscrit dans le domaine du tourisme culturel.
  • Erasmus: « EuRopean Action Scheme for the Mobility of University Students » est un programme d’échange d’étudiants et d’enseignants entre les universités, les grandes écoles européennes et des établissements d’enseignement à travers le monde entier.
  • Erasmus Mundus: est une extension du programme d’échange pour l’enseignement supérieur Erasmus, qui ouvre la mobilité aux étudiants depuis et vers de nombreux pays non européens.
  • Journées européennes du patrimoine: sont des manifestations nationales annuelles, instaurées actuellement par plus d’une cinquantaine de pays, sur le modèle des « Journées Portes ouvertes des monuments historiques » créées en 1984 par le ministère de la Culture français.
  • Bibliothèque européenne: The European Library est un site web qui offre un accès aux ressources des 47 bibliothèques nationales d’Europe. Ces ressources sont à la fois documentaires (livres, affiches, enregistrements sonores, vidéo, etc.) et bibliographiques.
  • Europeana: est une plateforme numérique européenne lancée en novembre 2008, elle donne accès à des ressources (livres, matériel audiovisuel, photographies, documents d’archives, etc.) numériques des institutions culturelles de l’Union européenne.
  • Europe créative: est un outil d’investissement face aux changements structurels posés par la mondialisation et le passage au numérique.
  • Portail européen des archives: est un portail web dont le but est la mise en commun des instruments de recherches produits par les services d’archives des pays membres de l’Union européenne.

L’émission EUROPA

L’émission EUROPA, est une émission conjointe annuelle de timbre-poste sur une même illustration ou un même thème par les administrations postales membres de  PostEurop.

Elle n’est pas à proprement parler un programme lié à  l’union européenne même si l’ensemble des pays membres y adhèrent. Elle fut créée en 1956 par les 6 administrations postales des états membres de la CECA.

PostEurop est l’association des opérateurs postaux publics européens, elle est une des unions restreintes de l’Union postale universelle (UPU). Cette dernière, créée en 1874, est une institution spécialisée de l’ONU, dont le but est de favoriser le bon développement et la coopération des différents systèmes postaux mondiaux.

Site officiel: http://www.posteurop.org/

 

 

Les valeurs de l’Union Européenne

En adoptant la Charte des droits fondamentaux le 7 décembre 2000, l’Union Européenne a réaffirmé son attachement aux valeurs communes que sont « l’égalité, la liberté, la démocratie », valeurs qualifiées d’universelles et indivisibles. Cette charte intégrée au traité de Lisbonne le 13 décembre 2007 définie également dans son préambule l’ensemble des valeurs communes définies comme suit :

« RÉSOLUS à franchir une nouvelle étape dans le processus d’intégration européenne engagé par la création des Communautés européennes,  

S’INSPIRANT des héritages culturels, religieux et humanistes de l’Europe, à partir desquels se sont développées les valeurs universelles que constituent les droits inviolables et inaliénables de la personne humaine, ainsi que la liberté, la démocratie, l’égalité et l’État de droit;

RAPPELANT l’importance historique de la fin de la division du continent européen et la nécessité d’établir des bases solides pour l’architecture de l’Europe future,

CONFIRMANT leur attachement aux principes de la liberté, de la démocratie et du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales et de l’état de droit,

CONFIRMANT leur attachement aux droits sociaux fondamentaux tels qu’ils sont définis dans la charte sociale européenne, signée à Turin le 18 octobre 1961, et dans la charte communautaire des droits sociaux fondamentaux des travailleurs de 1989,

DÉSIREUX d’approfondir la solidarité entre leurs peuples dans le respect de leur histoire, de leur culture et de leurs traditions,

DÉSIREUX de renforcer le caractère démocratique et l’efficacité du fonctionnement des institutions, afin de leur permettre de mieux remplir, dans un cadre institutionnel unique, les missions qui leur sont confiées,

RÉSOLUS à renforcer leurs économies ainsi qu’à en assurer la convergence, et à établir une union économique et monétaire, comportant, conformément aux dispositions du présent traité et du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, une monnaie unique et stable,

DÉTERMINÉS à promouvoir le progrès économique et social de leurs peuples, compte tenu du principe du développement durable et dans le cadre de l’achèvement du marché intérieur, et du renforcement de la cohésion et de la protection de l’environnement, et à mettre en œuvre des politiques assurant des progrès parallèles dans l’intégration économique et dans les autres domaines,

RÉSOLUS à établir une citoyenneté commune aux ressortissants de leurs pays,

RÉSOLUS à mettre en œuvre une politique étrangère et de sécurité commune, y compris la définition progressive d’une politique de défense commune, qui pourrait conduire à une défense commune, ../.. renforçant ainsi l’identité de l’Europe et son indépendance afin de promouvoir la paix, la sécurité et le progrès en Europe et dans le monde,

RÉSOLUS à faciliter la libre circulation des personnes, tout en assurant la sûreté et la sécurité de leurs peuples, en établissant un espace de liberté, de sécurité et de justice, conformément aux dispositions du présent traité et du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

RÉSOLUS à poursuivre le processus créant une union sans cesse plus étroite entre les peuples de l’Europe, dans laquelle les décisions sont prises le plus près possible des citoyens, conformément au principe de subsidiarité,

DANS LA PERSPECTIVE des étapes ultérieures à franchir pour faire progresser l’intégration européenne, ONT DÉCIDÉ d’instituer une Union européenne../.. » .

L’association Human-Hist se reconnait pleinement dans les valeurs prônées par l’Union Européenne.

31 mai 2018