U.N.E.S.C.O.

L’U.N.E.S.C.O. : Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (en anglais United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization) est l’une des quinze institutions spécialisées du système des Nations unies créée le 16 novembre 1945 suites aux dévastations et aux massacres de la Seconde Guerre mondiale. Elle fut instituée en tant que continuatrice de l’œuvre esquissée dans l’entre-deux-guerres par la Société des Nations (S.D.N.), l’Institut international de coopération intellectuelle et le Bureau international d’éducation.

Elle a pour objectif selon son acte constitutif de « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations, afin d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’Homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations unies reconnaît à tous les peuples ».

Le siège de l’UNESCO est situé à Paris (France), et lui sont rattachés plus d’une cinquantaine de bureaux, ainsi que plusieurs instituts et centres dans le monde entier, comme l’Institut de statistique à Montréal ou le Bureau international d’éducation à Genève.

Programmes

L’UNESCO poursuit son action à travers cinq grands programmes : l’éducation, les sciences exactes, naturelles, sociales et humaines, la culture, la communication et l’information. En agissant dans l’un des cinq secteurs spécialisés de l’UNESCO : éducation, sciences naturelles, sciences sociales et humaines, culture ainsi que communication et information , la mission est de faire avancer les connaissances, les normes et la coopération intellectuelle afin de faciliter les transformations sociales porteuses des valeurs universelles de justice, de liberté et de dignité humaine.

L’UNESCO a aussi adopté la Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l’enseignement pour le droit à l’éducation pour tous.

Dans le cadre du programme MAB (Man and Biosphere), l’UNESCO a établi un réseau de réserves de biosphères qui se propose de protéger la nature, tout en préservant l’activité humaine sur toute la planète.

L’UNESCO est connue depuis 1972 pour sa liste du patrimoine mondial pour le patrimoine matériel, culturel et naturel à l’instar de cette liste ont été créées des listes : une liste représentative et une liste de sauvegarde urgente, où ont été inscrits les chefs-d’œuvre précédemment proclamés, et où de nouveaux éléments sont inscrits annuellement.

L’UNESCO a aussi adopté le 2 novembre 2001 la déclaration universelle sur la diversité culturelle qui est une déclaration pour protéger la diversité culturelle comme héritage humain et la promouvoir.

La Bibliothèque numérique mondiale est une bibliothèque numérique lancée par l’UNESCO en 2009.

L’UNESCO constitue également depuis 2004 un Réseau des villes créatives, qui en 2017 rassemble 180 villes qui entendent « promouvoir les industries créatives, renforcer la participation à la vie culturelle et intégrer la culture dans les politiques de développement urbain durable », et s’engagent à échanger des bonnes pratiques pour ce faire.

L’association Human-Hist se reconnait pleinement dans les valeurs portées par l’UNESCO et participe activement à soutenir les projets de classement patrimoniaux en lien avec son activité et son territoire. L’association Human-Hist participe au projet d’inscription des langues anciennes sur la  liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO, à travers notamment son colloque international qu’elle organise annuellement « Autun capitales des langues anciennes » (ACLA). Pour arriver à cet objectif d’inscription sur la liste des patrimoines immatériels et d’éviter que le latin et le grec ne soient perçus comme un apanage du monde occidental auprès de certains membres de  l’Unesco, l’orientation donnée pour proposer cette inscription sera plus large que le latin et le grec et s’ouvrira à d’autres langues anciennes. Ainsi, il sera possible d’associer au bassin culturel du latin et du grec, d’autres bassins culturels comme ceux se développant autour du sanscrit ou du chinois classique.

10 juin 2018